Traverser l’Océan Atlantique en cargo ? Trop facile !

Le Platon, fier porte-containers, nous a fait l’honneur de nous compter parmi son équipage pendant deux semaines. Deux vieux rabat-joie – ils se reconnaîtront- nous prédisaient le mal de mer ; que nenni ! D’ailleurs, le roulis nous aidait à nous endormir.

Le quotidien aurait pu être pesant mais nous avons toujours été bien occupés : lecture, musique, films, visites du cargo des fonds de cale à la passerelle, explications sur la navigation, le monde de la marine marchande… Nous sommes désormais incollables !

Oiseau vu sur l'île de Saint-Martin
Oiseau vu sur l’île de Saint-Martin

Il faut dire que l’équipage au complet était aux petits soins pour nous, étant les seuls passagers à bord ; tous souriants et sympathiques, ils nous ont fait partager de bons moments, notamment un mémorable barbecue, avec petit cochon à la broche ! D’ailleurs, tous les repas étaient à l’avenant.

Au bout de plusieurs jours, c’était comme si on avait toujours été marins, tous les deux ; régulièrement Denis montait à la passerelle pour voir notre position et moi, je passais une bonne partie de mes après-midi à contempler l’immensité bleue qui nous environnait, submergée par l’émotion d’être un tout petit rien.

Une plage à Saint-Martin
Une plage à Saint-Martin

Nous avons tout de même apprécié les deux escales. Nous sommes arrivés à St Martin, côté hollandais (St Marteen), le neuvième jour. Il faisait beau et particulièrement chaud. Nous en avons profité pour goûter la douceur des eaux des Caraïbes, une mer chaude bleue turquoise. Une forme de paradis sur terre comme le montrerait une carte postale. Nous avons aussi fait la connaissance de nouvelles espèces d’oiseaux, que l’on croise habituellement dans les zoos.

Le marché de Trinidad
Le marché de Trinidad

Deux jours après, nous accostions à Port of Spain, Trinidad. C’est le réflexe « bibliothèque » qui nous a sauvés car pas un office de tourisme digne de ce nom dans la ville. C’est donc tout simplement à la Bibliothèque Nationale que nous avons trouvé un plan et des livres sur l’histoire de l’île, tout ça gracieusement donné. Elle est pas belle la vie ? Bref, une île paradisiaque aux plages bordées de cocotiers, à perte de vue et une vie foisonnante.

Une plage de Trinidad
Une plage de Trinidad

C’est avec tristesse que nous quittons le Platon qui nous a emmené ici. Et qui nous a permis de voir des choses incroyables : dauphins et baleines le jour et des milliers d’étoiles la nuit1)D’ailleurs, les planètes Mars et Saturne ont illuminé notre ciel pendant plusieurs soirées. Et pour les fans d’astronomie, nous avons pu observer la Croix du Sud à la tombée de la nuit.. Et ça, c’est pas rien !

Sandrine

References   [ + ]

1. D’ailleurs, les planètes Mars et Saturne ont illuminé notre ciel pendant plusieurs soirées. Et pour les fans d’astronomie, nous avons pu observer la Croix du Sud à la tombée de la nuit.

15 réflexions au sujet de « Traverser l’Océan Atlantique en cargo ? Trop facile ! »

  1. Ravie de que votre voyage se soit bien passe, en effet comme le dit Delf ca donne envie de voyager par bateau. A bientot vous lire ou vous entendre nous raconter la suite. Bisous Mutti

    1. Composer en regardant l’océan (et en portant un chapeau élégant), c’est objectivement la grande classe !

  2. Oueeeee…..enfin des niouzes ! Ça commence bien tout ça ! J en prends plein les yeux avant d être coupée du monde…a Côté de Sete ou l on a pas de connection….et pourtant c est en France !!

    Muchos bisoutoss et bonne continuation….la seconde partie de l aventure commence !…

  3. J’ai toujours eu envie de voyager, je l’ai un peu fait et je vous comprends. Je réalise, seulement, aujourd’hui que mon vaisseau spatial c’est la musique et qu’à peu de frais, immobile, étonnée et émerveillée je découvre des lieux jamais imaginés. Je vous souhaite tout au long de votre route, d’aussi belles émotions à partager !

  4. Vous êtes en effet pimpants et ne semblez pas souffrir du mal de mer !!! Quelle chance !
    (Ce n’est hélas pas mon cas !!!! La traversée entre Cayenne et les iles de Salut en catamaran m’a valu quelques hauts le coeur).
    Des amis à moi ont fait cette expérience de voyage en cargo tout le long de l’Afrique de l’ouest et ils semblaient enchantés. Le cargo est une sorte d’ilot, ouvert sur le ciel étoilé et l’océan tout autour et puis il y a l’équipage aux petits soins… C’est génial
    Bonne traversée, amis baroudeurs, je pense bien à vous sur votre route vers le Brésil.
    Que l’or du ciel à l’heure où le soleil se couche scientille dans vos coeurs !

  5. C’était une vraie croisière votre traversée en cargo ! Tout semble luxueux; vous êtes sûrs que le cargo n’avait pas été affrété par Costacroisières ? En tout cas ça fait rêver… Merci de nous avoir envoyé ces photos

  6. Très drôle ce logiciel qui veut mettre son grain de sel !
    Et très intuitif car il pressent que j’aimerais m’exprimer en anglais ce qui veut dire que Mister Cotton est toujours parmi nous !!!

    1. Coucou Pascale !
      Je pense à toi car on est à Salvador da Bahia !!! Pour le cargo, il n’y a que l’entreprise française CMA-CGM qui le permet. En tout cas, expérience incroyable et inoubliable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *