Frutillar, son lac, son théâtre, ses kuchen

IMG_1432«Mais qu’est-ce que vous faites encore au Chili ? Dépêchez-vous d’aller en Bolivie !» Voilà en substance le conseil de mon frère, Rémi, qui d’ailleurs vient de rentrer en France au terme d’un voyage de plus d’un an, principalement en Amérique du Sud. Oui, Rémi, on sait bien que les pays les plus dépaysants restent encore à visiter. Mais voilà, on s’attarde ici, dans le sud du Chili, au milieu de ses lacs1)D’ailleurs cette région s’appelle «región de los lagos». et de ses volcans.

Teatro del Lago
Teatro del Lago

Du coup, après plus de deux semaines passées au bord du lac Llanquihue dans la ferme de Katia et Victor, nous ne quittons toujours pas ce lac magnifique et nous nous installons pour 4 jours à Frutillar. Ce village, ancienne colonie allemande, est resté très attaché à la culture qui lui a donné le jour. L’architecture, très bourgeoise, est d’un goût très sûr2)Si on excepte cet horrible quartier en construction, à deux kilomètres au sud de Frutillar, genre villas résidentielles pour ultra-riches qui ne veulent pas se mélanger au reste de la population.. Les allemands, aussitôt installés, ont immédiatement fondé un chœur d’hommes et une école de musique. En 2010, une grande salle de concert, le Teatro del Lago, ouvre ses portes ; c’est l’une des seules salles de cette envergure à ne pas être rattachées à une grande ville. Enfin, on trouve ici des boutiques de gâteaux «kuchen» à tous les coins de rue.

Notre «cabane»
Notre «cabane»

Comme on a quitté la saison touristique, l’office du tourisme est fermé. Et comme on voyage sans guide, on est d’abord un peu perdus : où va-t-on dormir ? Et que va-t-on faire dans cette ville ? Un peu au hasard, on se rabat sur une location de cabañas. On est donc logés dans une petite maison en bois, avec une cuisine et un chauffage au bois. Pour ce qui est de notre emploi du temps, on va se la couler douce, faîtes nous confiance pour ça !

IMG_1479Le deuxième jour, on décide d’aller se promener vers la rive sud du lac, jusqu’à un lieu appelé «Punta Larga». Notre objectif, c’est de s’installer sur une plage déserte, loin de toute habitation, avec vue sur les volcans, le temps de pic-niquer et de peindre le paysage. Ce qu’on n’avait pas prévu … c’est qu’aucun chemin ne mène à la côte depuis la route. Qu’à cela ne tienne, on frappe aux portes d’une ferme dont les terres s’étendent entre nous et la plage espérée. Un vieil homme nous ouvre et nous invite à traverser sa propriété. Un peu plus loin, nous nous arrêtons encore : deux chiens nous aboient dessus. Sur le coup, on s’apprête à rebrousser chemin. Mais comme on a déjà fait plus de 5 kilomètres pour arriver là, on décide de persévérer. Je m’approche du plus grand chien (un berger allemand) en tendant la main. Le chien me regarde, avance en remuant la queue et … me lèche la main. Ouf, on peut passer !

IMG_1472La plage en elle-même est magnifique : des gros rochers ronds de toutes les couleurs à perte de vue. Et face à nous, trois volcans, dont le grand Osorno, que nous commençons à connaître. Tout respire la paix et l’harmonie. Après un solide pic-nic et une séance de peinture pour Sandrine, on retourne au village. En route, on cueille des mûres ; ici on est en pleine saison et on en trouve partout.

Maintenant, on reprend notre voyage vers le nord, vers la Bolivie dont tout le monde nous parle depuis le début de notre voyage. Mais il nous reste encore pas mal de choses à voir (et à vivre) au Chili. D’ailleurs, on sera hébergés chez l’habitant pour au moins les quatre prochaines étapes…

Denis

References   [ + ]

1. D’ailleurs cette région s’appelle «región de los lagos».
2. Si on excepte cet horrible quartier en construction, à deux kilomètres au sud de Frutillar, genre villas résidentielles pour ultra-riches qui ne veulent pas se mélanger au reste de la population.

2 réflexions au sujet de « Frutillar, son lac, son théâtre, ses kuchen »

  1. et hop, Loune, un nouvel article ! Et sans attendre deux semaines ! Nous sommes très forts ! Nous répondons aux moindres demandes ! 😉

  2. Waouh cool!!!!!Quel honneur vous me faîtes…..

    El teatro del Lago est magnifique, la vue est incroyable ! quel dépaysement et quelle tranquillité apparente. Tu pourras peut-être envisager une expo de tes peintures quand vous rentrerez un jour non ? Gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *