Ami extra-terrestre, pose-toi dans le Maule !

El Enladrillado, en la Reserva Alto de Lircay
El Enladrillado, en la Reserva Alto de Lircay

Oubliez un temps les volcans pris de folie furieuse1)Je ne sais pas si on vous en a parlé dans les informations en France, mais un nouveau volcan vient d’exploser au Chili. Il s’appelle Calbuco et il est situé au Sud-Est du lac Llanquihue, où nous avons passé plus de trois semaines et dirigez-vous vers la Cordillère des Andes en partant de Talca, dans la région Maule. Plantez votre tente dans le parc «Altos de Lircay» et montez vers le mystérieux «Enladrillado». Cette plate-forme basaltique située à 2200 mètres d’altitude est si surprenante que certains s’y sont pris à rêver que des extra-terrestres auraient pu être à l’origine de cet espace, qui auraient pu leur servir de piste d’atterrissage. D’ailleurs, la commune de San Clemente, située à mi-chemin entre le parc et Talca, invite les touristes de passage à parcourir la route ufologique et explique qu’il s’agit là d’un lieu privilégié pour voir des OVNIs… Nous qui parcourons l’Amérique du Sud depuis 9 mois, nous savons bien que la Nature est facétieuse et que s’il lui prend l’envie de faire des monuments surprenants et magnifiques, elle n’a besoin d’aucune aide venant de l’espace profond. Qu’à cela ne tienne, supposons qu’un de ces OVNIs finisse par se poser ici et qu’un extra-terrestre se mette à visiter le Chili. Après tout pourquoi pas ; puisqu’on ne cesse de vous dire que le Chili est un pays où il faut avoir mis les pieds une fois dans sa vie !

Avec Juan Pablo, au Cerro de la Virgen, Talca
Avec Juan Pablo, au Cerro de la Virgen, Talca

Ami extra-terrestre, commence donc par jeter un coup d’œil sur Talca. C’est une ville tranquille et très verte, à partir de laquelle on peut voir des collines et même des volcans. D’ailleurs, tu as tout intérêt à monter au Cerro de la Virgen pour voir de haut la ville et la rivière Río Claro. Ensuite, tu iras t’installer chez Juan Pablo. Il te dira que son appartement est en désordre mais s’il te prête son lit, comme il l’a fait pour nous, tu vas dormir comme un bébé. Et si tu as pris le temps d’apprendre un peu d’espagnol avant d’arriver sur Terre, tu pourras avoir ici quelques excellentes discussions. En particulier, fais-le parler de ses voyages, de son parcours personnel et tu verras qu’il porte un regard d’une grande richesse sur le monde. Et aussi, profites-en pour découvrir ses photos ; elles sont magnifiques et elles disent beaucoup de choses sur lui. En plus, il n’est pas avare de conseils et il t’aidera à réaliser toi-même de superbes clichés2)J’en profite pour vous dire que nous retouchons désormais la plupart des photos que nous mettons en ligne sur le blog. Plus de contraste, plus de couleurs, des cadres au petits oignons… Merci Juan Pablo pour la formation express !.

À Constitucion, restes d'une maison bourgeoise après le dernier tremblement de terre
À Constitución, restes d’une maison bourgeoise après le dernier tremblement de terre (2010)

Ensuite, tu iras voir l’océan Pacifique. Nous, on te conseille d’aller le voir à Constitución. Il y a là des pierres de formes énigmatiques tout le long du rivage – d’ailleurs, ne seraient-elles pas sculptées par l’un des tiens ? Et puis, il y a ce petit marché où tu pourras manger de délicieuses sopaipillas3)petits pains frits avec aji4)sauce au piment et acheter du raisin : profites-en, on en cultive beaucoup dans cette région pour faire du vin. Mais tu aurais tort de te rendre à Constitución sans prendre le train. Il s’agit d’un petit tortillard tout ce qu’il y a de plus bucolique, la dernière ligne de train chilienne non électrifiée. Le train part à 7h30 de Talca, à une heure où le soleil n’est pas encore levé, traverse rapidement la ville et débouche dans la partie agricole de la région. Et puis, au bout d’une bonne heure, le paysage se transforme, le brouillard se lève et le train offre quelques unes des plus belles vues du Río Maule.

À Aurora, Bernarda nous apprend à faire des empanadas...
À Aurora, Bernarda nous apprend à faire des empanadas…

Histoire de varier les plaisirs, tu pourrais venir t’installer en province, à Aurora par exemple, petit hameau situé entre Talca et San Clemente. Là, après avoir passé un magnifique petit pont métallique, tu iras t’installer chez Natalia et Juan Pablo – attention : ça n’est pas le même Juan Pablo qu’à Talca ! Ces deux-là vivent dans la maison des parents de Juan Pablo (José Luis et Bernarda) et ont une petite chambre sous les combles pour toi. Leur maison, pleine de chiens et de chats, compte aussi avec une autre petite habitante : Maria-Paz, 4 mois, fille de Natalia et Juan Pablo. Là, n’hésite pas à demander à Bernarda de t’apprendre à cuisiner les fameuses empanadas chiliennes. Une fois que tu auras bien profité de l’ambiance rurale et familiale de cette charmante petite propriété, tu pourras retourner au parc Altos de Lircay et à l’Enladrillado, c’est tout près. Si tu es discret, tu auras peut-être la chance de voir quelques animaux locaux : pic-verts, zorros5)Sorte de petit renard et petits serpents.

Au centre, Natalia et Juan Pablo, nos hôtes à Aurora
Au centre, Natalia et Juan Pablo, nos hôtes à Aurora

On espère juste que le départ de ta navette ne réveillera pas les volcans alentours : nous, on est maintenant à 250 km de là, à Santiago et on aimerait pouvoir continuer tranquillement notre voyage…

Denis

References   [ + ]

1. Je ne sais pas si on vous en a parlé dans les informations en France, mais un nouveau volcan vient d’exploser au Chili. Il s’appelle Calbuco et il est situé au Sud-Est du lac Llanquihue, où nous avons passé plus de trois semaines
2. J’en profite pour vous dire que nous retouchons désormais la plupart des photos que nous mettons en ligne sur le blog. Plus de contraste, plus de couleurs, des cadres au petits oignons… Merci Juan Pablo pour la formation express !
3. petits pains frits
4. sauce au piment
5. Sorte de petit renard

4 réflexions au sujet de « Ami extra-terrestre, pose-toi dans le Maule ! »

  1. Ahhhh enfin on peut voir le poncho !! Pas mal du tout…Vos photos sont magnifiques, mais celles non retouchées je les trouvais déjà belles alors… T’as tout retenu j’espère, j’aurais droit à la formation moi aussi ??

    Gros bisous

    1. OUI ! C’est facile. Très long mais facile ! Et il faut du matos et surtout plein de laine ! Je crois qu’avec les restes que Mutti a, on peut en faire pas mal !!! 😉 bisous

  2. Amis extra terrestres, en effet, j’ai vu un reportage vendredi soir sur ce volcan qui s’est encore reveillé et j’ai aperçu un couple qui vous ressemblait (femme cheveu blanc mais c’était peut être de la poussière) et son compagnon avec aussi des cheveux longs. Mais a priori vous n’y étiez pas.
    Belles photos j’ai bien aimé la foret grise et les arbres jaunes. Et le poncho bravo mais mes restes de laine ne sont pas assez gros pour réaliser ce genre de vêtement. biz A bientôt. Mutti

  3. La rencontre avec le zorro, au petit déjeuner, dans le camping désert, fut un moment purement magique. Denis n’était pas présent. Quand j’ai réalisé que ce n’était pas un chien qui venait vers moi mais un animal sauvage, le temps s’est suspendu un instant. Nous nous sommes regardés et ensuite quand il a poursuivi son chemin, je me suis aperçue qu’il fallait que je fasse vite si je voulais une photo. Et voilà. Elle est un peu floue du fait du mouvement de l’animal mais elle existe maintenant et elle me permet de partager ce moment avec vous ! Que maravillosa la naturaleza !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *